[http://www.lmsoft.com/fr/webcreatorpro.html] [http://www.lmsoft.com/fr/webcreatorpro.html] [http://www.lmsoft.com/fr/webcreatorpro.html] [index]
[SergeRadonège]
[L]
[batons]
[L]
[Musicologie liturgique]
[Théologie]
[Vocabulaire]
[Correspondance]
[Liens]
[index]

SAINT SERGE DE RADONEGE

          St Serge (1314-92) peut être considéré être le plus grand saint de l’Eglise russe. Pour nous, musiciens d’Eglise, outre sa personnalité remarquable, il présente deux facettes liturgiques particulières. Premier dans l’histoire de son pays, il consacra sa première église à la sainte Trinité, montrant par là un discernement extraordinaire dans la prière et dans sa conscience religieuse. Par son rayonnement spirituel, il a su inspirer – dès la deuxième génération de sa famille monastique – une floraison de l’art liturgique, dont le plus grand peintre d’icônes dans l’histoire du pays fut André Roublev, auteur de plusieurs ensembles iconographiques de premier ordre, dont la fameuse icône de la sainte Trinité.


          Il naquit dans l’ancienne ville de Rostov, près de la Volga à quelque 250 kilomètres Nord-est de Moscou. Depuis un siècle, les Tatars d’Asie dévastait et terrorisait le pays. Sa famille a du fuir à Radonej, petite ville relativement mieux protégée par les grandes forêts dans les environs de la Moscou d’alors. Là, encore un homme jeune, Serge s’éloigna et alla vivre et prier dans la forêt profonde. Il y établit une communauté de moines qui se joignaient à lui, et posa effectivement le début d’une renaissance monastique majeure, dans un siècle de renouveau hésychaste à Byzance, dont la tradition survit jusqu’aujourd’hui. Une anecdote édifiante nous dit qu’un groupe de paysans traversant la région fut accueilli par la communauté avec une douceur et une bonté qui leur a semblé venir d’un autre monde. Serge était humble et intelligent, tant avec ses frères et disciples, que le monde environnant qui venait à lui.


          Un trait qui allait jouer un rôle à échelle nationale était que, Serge avait personnellement conquis la peur, qui par ailleurs enveloppait le pays entier. Dans la douceur de son humanité, Serge avait acquis une grande force de caractère. Les Tatars présentaient une menace extérieure perpétuelle et sauvage à la population. Serge, qui s’était enfoncé tout jeune encore dans la forêt épaisse, avait de son côté conquit toutes les frayeurs que celle-ci était capable d’infliger au courage d’un homme vivant seul dans la solitude d’une vie érémitique: insécurité devant les bêtes sauvages, huit moins d’hiver très rigoureux par année, la nécessité de pourvoir à sa vie et, depuis qu’il fut choisi abbé, à la vie de ses frères. Durant sa vie, il eu l’expérience d’une visitation mémorable de la Mère de Dieu dans sa cellule monastique en présence d’un de ses disciples. La Vierge Marie lui déclara en cette occasion, que son héritage spirituel ne tarirait pas et qu’une lignée de disciples le suivrait en tous temps, ce que l’histoire semble avoir confirmé jusqu’aujourd’hui.


          Au point de vue moral et civique, aussi bien que spirituel, saint Serge eut un rayonnement marquant dans le pays. De sa vie de reclus, il connu et inspira les simples et les puissants. Il connut les princes de son temps, qui sollicitaient son aide morale. Il fit cesser quatre guerres fratricides entre princes et inspira la détermination du grand-prince Dimitri qui finalement sauva la Russie des Tatars en 1380 dans une action militaire décisive sur le fleuve Don.


Tropaire à saint Serge, t4. Comme un vrai soldat du Christ Dieu, / vénérable Serge, notre père, / tu as excellé dans les œuvres bonnes / et, en cette vie, tu as combattu avec ardeur les passions;/ par les chants, les veilles et les jeûnes, / tu fus un modèle pour tes disciples. / C'est pourquoi l'Esprit Saint fit en toi sa demeure / et, par son action, tu fus brillamment orné. / Alors que tu as l'audace de t'adresser à la sainte Trinité, / souviens-toi du troupeau que, dans ta sagesse, tu as rassemblé // et, selon ta promesse, n'oublie pas de visiter tes enfants.

  

ACCUEIL

ARTICLES

MATIERES

‘Serge, vénérable père,

prie Dieu pour nous’     

  

Saint Serge de Radonège

  

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

Accueil

Mail

Info